Tout sur la vie au japon, les traditions, la nourriture, des vidéos, etc...

20 novembre 2017

Les clichés sur le japon

Bonjour à toute et tous ! Aujourd'hui inspirée de mon petit voyage, je voudrais vous démêler le vrai du faux sur les clichés qui circulent sur le Japon, basé sur ma petite expérience là bas.
J'aimerais tout d'abord remettre les choses en place : Tokyo ne définit pas le Japon
Ça serais comme diminuer Paris à la France, ce que font beaucoup de gens ; ça vous énèrve non ? Et bien ici c'est pareil ! Tokyo est la capitale, les gens y sont donc naturellement plus pressé et froid ! Et je l'ai vu de mes propres yeux ! Enfin je développerais ça en temps voulu, voici maintenant les principales choses que j'ai remarqué a Tokyo donc.


Cliché#1 : Les japonais sont extremement serviables

En général, oui. Du moins, quand ils sont au travail, la plus grande majorité sont à fond et prenne à coeur le dicton 「お客様は神様」 (おきゃくさまはかみさま)qui signifie: Le client est Dieu. 
Mais attention, ils restent des humains, et j'ai pu croiser des jeunes travailleurs (étudiants je présume) qui - pour dire ça vulgairement - s'en foutaient royalement de leur job. Pas un sourire, pas une phrase de courtoisie, ils passent les articles, tu paie et au revoir. Oui c'est rare, mais oui ça arrive !
Concernant en dehors du travail, on s'est fait aidé 2 fois spontanément. On traînait devant la carte, je dis le nom d'un quartier, et la personne d'à coté nous le montre sur la carte ou nous indique la bonne direction. Sinon les gens sont simplement dans leur vie, dans leur coin, à dormir ou fixé sur leur téléphone, et ne vous calculerons même pas. (ce qui n'est pas un reproche du tout au contraire)

Cliché#2 : Il est moins cher de manger dehors que faire des courses

Ici il n'y a pas a débattre, c'est vrai. On trouvais des restaurants de partout dans la rue, les moins chers étant à 300¥ (environ 2.50€).
Alors qu'en faisant des petites courses pour 2/3 jours (et attention, pas des conneries, de la vrai bouffe : quelques onigiri, eau, une boite de gateau..) on en avait facilement pour 2000¥, juste de quoi tenir 2 jours. Après oui, Tokyo est la ville la plus chère, et il est surement moins cher d'acheter des produits bruts à cuisiner plutot que des plats tout prêt comme des onigiri, mais on a trouvé ça pas mal cher quand même. Rien ne peux battre un bol de ramen à 300¥ !

Cliché#3 : Il n'y a pas de papier dans les toilettes japonaise 

Je ne sais pas si vous connaissez cette rumeur, comme quoi il n'y à pas de papier dans les toilettes japonaise parce qu'ils ont déjà les jets d'eau et le séchoir intégré aux wc. C'est complètement faux ! J'ai visité toute les toilettes de Tokyo et il y en avais à chaque fois ! Peut etre qu'ailleurs c'est différent, mais ça m'etonnerais.


Cliché#4 : Les fruits et légumes sont ultra cher !

Ben malheureusement, oui. On a trouvé des coffrets avec une pêche, deux pommes et une banane pour 5000¥ sois 35€. Une boite de tomates cerise avec 7/10 tomates, 800¥ (6€). Je pense que ça s'explique par leur minutie. Je m'explique, apparemment tous les fruits et légumes sont triés sur le volet, ils doivent être absolument parfait, même taille, même couleur, uniforme ; et en plus de ça ils les emballent souvent dans des boites magnifique, pour en faire un produits de luxe. C'est aberrant à mes yeux. Adieu fruits et légumes si vous allez au Japon.

Cliché#5 : Pas de pain, de charcuterie, ni de fromage ?

Ça par contre vous ne le saviez peut etre pas, mais en plus de dire adieu aux fruits et légumes, vous devrez dire adieu au fromage, au pain, et à la charcuterie. Nous n'avons trouvé aucun rayon de charcuterie, absolument aucun. Une seule boulangerie à Shinjuku, sinon nous n'avons trouvé aucun article ressemblant de près ou de loin à du pain, et niveau fromage, ce qu'ils appellent fromage c'est du Kiri, ou de la Vache qui rit à gogo. Il existe des camembert mais il sont fade et très cher. Voici le seul assortiment fromage/saucisson que nous avons trouvé. Le "saucisson" (si tant est que l'on puisse l'appelé ça comme ça) ressemblait à du plastique, le fromage lui était entouré de sorte de bout de papier, on aurait cru manger du fromage créé in-vitro. Enfin bref, ne vous raccrochez pas à la gastronomie française là bas. Vous ne pourrez pas.

1509697869268


Cliché#7 : Les japonais t'apportent une fourchette et te parlent en anglais

J'ai beaucoup, beaucoup entendu ça. Que quand les japonais voient que tu es étranger, ils te parlent en anglais, te donne une fourchette et un menu anglais. Est ce que c'est vrai ? Oui et non. Pour l'histoire de la fourchette, ça ne m'est strictement jamais arrivé. Mais parfois les employés nous disaient merci en anglais à la fin. La seule fois où on m'as parlé entièrement en anglais c'est dans les lieu très touristique où ils ont l'habitude de voir pleins d'étrangers affluer. Mais ça devient logique dans ces cas là. Sinon dès que je commençais à parler japonais, ils continuaient en japonais, parfois même tellement que je ne comprenais plus rien, et même dans ces moments là, ils switchaient très rarement - voir jamais - en anglais.
Enfin pour ce qui est du menu anglais, c'est plus ou moins vrai. Ils ne le font pas, du moins pas en anglais, mais oui régulièrement quand on entrait quelques part on nous amenait le menu avec des images pour qu'on puisse montrer ce que l'on voulait. Mais je me souviens d'une fois où c'est moi qui ai dû demander le menu anglais.

Cliché#8 : Le metro est incomprehensible

On l'entends, on l'entends celui là. Il y a pleins de lignes sur les même rails, il ne faut pas se tromper...
Ici je vais juste vous partager mon expérience à Tokyo. Le premier jour, on était complètement perdu avec mon grand frère. On ne trouvait pas la ligne, on ne comprenais pas les cartes etc... Mais dès le deuxième jour on a compris. Où on était, chaque rail n'avait qu'une seule ligne, et qu'un seul métro pour une destination préçise qui passaient. On regarde d'abord quelle ligne va où on veux (JR, Ginza line etc) puis on regarde la numéro à coté de notre destination (quai 2/3) puis on va sur le bon quai (celui qui va dans le bon sens). Fini. En plus on avais des carte Suica, c'est un bonheur ce truc, je l'ai même gardé en souvenir.
Peut-etre qu'ailleurs c'est différent, en tout cas là où on était on mettait clairement 2 minutes pour trouver le bon métro à prendre. Je me sentait même comme si j'y vivait, me fondant dans la masse d'hommes en costards et de femmes en tailleurs allant travailler (le premier jour on se faisait bousculer de partout parce qu'on suivait pas le sens de marche et qu'on s'arretait en pleins milieu... j'ai appris à mes dépends que c'etait une mauvaise idée de faire ça en pleins milieu d'une gare ou des tas de gens sont pressé de rentrer chez eux ou qu'ils doivent retourner au travail).


Cliché#9 : Il y a pleins de bonbons au japon

Pour ce cas-ci, ce n'et pas un cliché mais une attente personnelle que j'avais. Dû à Candysan (site de vente de bonbons japonais) et autres, j'était persuadé que les magasins allaient etre bourré de bonbons et gateaux en tout genre ; de grand rayons comme en France.
Quel désillusion en voyant le peu de choix fournis dans les magasins ! Souvent on avais pas plus de 10 choix différents, konbini et supermarché confondu ; dommage !

Cliché#10 : Les magasins ne ferment jamais

Qui as dis ça ? Quand ? Oui les konbini ne ferment jamais, mais pourquoi les autres magasins ne fermeraient pas ? Je n'ai jamais vu à quelle heure ils fermaient, surement tard, au dela de 00h ; ce que je sais en revanche, c'est que le matin tout était fermé jusqu'à 10h au moins! Même les Sega center.

Cliché#11 : Les villes sont ultra propre

Pour finir, une chose qui ressort de partout. Le Japon est ultra propre.
Alors ici je pourrais dire Vrai et Faux. Je n'ai pas vu en dehors de Tokyo, je le rappelle, mais c'est vrai que les rues étaient beaucoup plus propre là bas qu'en France par exemple. Mais c'est pas miraculeux non plus, j'ai vu des canettes ou des sac par terre des fois, notamment à Shinjuku (photo de moi, dans la gare de Akihabara ici).

DSC_0261

 

Voilà ! Je sais que je n'ai été qu'une semaine au Japon et que je ne connais pas le pays par coeur biennnn loin de là, mais je voulais vraiment vous partager ce que j'ai vécu à Tokyo et le partager selon mon ressentie ! Si jamais vous vivez là bas et que vous voyez que j'ai écris quelque chose de faux, n'hésitez pas à débattre dans les commentaires !
A plus !


09 juin 2017

Avoir l'air plus naturel près des japonais

Hello world !

Aujourd'hui j'ai pensé qu'il serais intéressant de voir quelques informations sur la culture, afin de paraitre plus naturel lorsque l'on parle aux japonais. Alors c'est parti !

Interpeller quelqu'un

Il y a une chose qui est peu mise en pratique par les apprenant en japonais, et pourtant fondamentalement importante lorsque l'on s'adresse à un japonais : Le "tu", "toi" est quasi-inexistant dans les conversations.

La manière la plus courante de dire "tu" est あなた anata. MAIS c'est également comme ça que les femmes japonaises s'adressent à leur mari, même si la prononciation diffère très légèrement. C'est un équivalent du "chéri".

En fait, comme vous le savez certainement, tout ce qui est trop direct est généralement mal vu. Du coup, on évitera d'utiliser あなたanata ou 君kimi, par exemple, pour s'adresser à quelqu'un.

Du coup, comment faire ?

C'est tout bête en fait, même si ça va vous paraître un peu bizarre au début, mais il suffit d'appeler la personne par son prénom.

Imaginons une jeune fille appelée Minako, on rajoute san pour la politesse (suffixe qui signifie monsieur/madame)

みなこさんは元気ですかMinako san wa genki desu ka ? "Minako vas bien ? "
En s'adressant à Minako.

Ou encore juste

お元気ですかogenki desu ka ? Littéralement "Va bien?" tout en regardant la personne à qui la question s'adresse. Comme notre "ça va ?" en français.

Bon, il s'agit de simples exemples, qui ne s'adaptent pas forcément à toute les situation, car souvent on utlisera même le nom de famille de la personne plutot que son prénom, mais c'est assez passe partout comme ça.

 

Écourter ses phrases

Voici un autre point qui est très important dans l'apprentissage du japonais, mais qui donne du fil à retordre aux traducteurs et aux débutants : il s'agit de la non-reprise, ou de l'omission de certaines parties d'une phrase lors d'une conversation ou dans des textes.

C'est en fait simple à comprendre :

Le verbe se plaçant à la fin dans la langue japonaise, il est nécessaire d'avoir une construction fluide et surtout courte, afin d'éviter de perdre son interlocuteur dans un torrent d'informations. Du coup on évitera de reprendre certains éléments que l'on jugera compris par notre interlocuteur, des éléments qui sont clairs pour tous les deux.

Voici un premier exemple en français :

- Hier je suis allé à Kyoto.

- Ah oui ? Tu y es allé ?

Le "y" utilisé en français, qui permet de reprendre un élément utilisé au préalable (ici Kyoto). Eh bien en japonais il n'y aura juste rien.

- 昨日、京都に行きました。kinô, kyôto ni ikimashita.

- そうですか?行きましたか。sô desu ka ? ikimashita ka ?

 

Prenons un deuxième exemple, histoire d'être sûr :

- お名前は何ですか。onamae ha nan desu ka ? : Quel est votre nom ?

-  山田太郎です。yamada tarô desu. : Yamada Tarô. (et non pas "mon nom est yamada tarô")

Cet exemple est doublement utile parce qu'il reprend aussi le premier point de ce billet : on n'utilise pas "anata" pour poser la question. Le contexte montre clairement à qui la question est posée.

Aizuchi

Maintenant, parlons d'un point vraiment déstabilisant lorsque l'on a pas l'habitude d'y faire face : les Aizuchi.

En France,on trouvera impoli le fait d'interrompre quelqu'un qui parle, il est fréquent de s'arrêter de parler en regardant de travers quelqu'un qui vient de nous couper.... Et bien c'est tout le contraire au Japon.

Ici, on ne va pas vous couper à tout va non plus, mais ils répeteront souvent tout un tas d'expressions et d'interjections tout en hochant la tête afin de montrer qu'ils suivent.

En voici quelques uns : うんun oui (familier);  なるほどnaruhodo tout à fait je comprends ;  ええ?ee ? ah oui ? ;  そうですか?sô desu ka c'est vrai ? ; そうかsôka je vois ; etc... Il ne faut pas s'arreter dans ces moments mais continuer de parler. Et si vous restez silencieux lorsque un japonais parle, il risque de s'arreter et de vous demander si vous suivez, ou pire, de mal le prendre mais le garder pour lui...

04702499

Regarder dans les yeux
Une autre grande différence culturelle avec le Japon, et qui ressort lors des conversations, c'est le regard.

En France on regarde généralement la personne dans les yeux lorsqu'on lui parle. Pas forcément dans le blanc des yeux pendant toute la durée de la conversation, mais un minimum quand même !

Et bien en fait, c'est déplacé au Japon, ou en tout cas, les Japonais n'y sont pas habitués, et ne soutiendront pas votre regard. Il vaut donc mieux fixer un point légèrement à côté d'eux et à revenir sur leur visage à des moments importants, comme lorsque vous leur posez une question ou quand la parole passe de l'un à l'autre.

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, je reviendrais surement avec un article sur comment avoir une langue japonaise plus naturelle,

En attendant j'espère que tout cela vous sera utile dans tous les cas !

Posté par Cassiel38 à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mai 2017

Le hanami 花見

Coucou tous le monnde !

J'avais envie de vous parler un peu culture aujourd'hui, et pourquoi pas du hanami, ou 桜お花見sakura ohanami, ce qui signifie littéralement "la contemplation des fleurs de cerisiers" ! (花hana fleur, et 見mi, voir)

Il s'agit d'une période au Japon où les cerisier 桜sakura, sont en fleurs. Pourquoi est-ce si exceptionnel ? Parce que c'est beau ! Les gens se réunissent en groupe pour faire un pique nique, gateaux au sakura, bière, onigiri, tout le monde se réunis ; famille, amis ; afin de passer un bon moment, prendre des photos et rigoler. Il est même possible de réserver ces fameuses baches bleus afin d'être certain d'avoir une place.

892795_443680949039616_439213402_o

433391490-highlights1604-hanami-culture-japonaise-pique-nique

Cette période du hanami s'étend sur plusieurs mois selon la région, les dates sont géneralement de début mars à fin avril.

Alors, est ce que ça vous plait, le hanami ? Est-ce que c'est quelques chose que vous aimeriez faire ?

Posté par Cassiel38 à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

21 avril 2016

Les konbini コンビニ

Bonjour à toute et à tous !

Aujourd'hui petit article sympa sur les konbini ! Surement que vous savez déjà ce que c'est, surtout si vous suivez des anime. Les konbini sont des "commerces de proximité" (une sorte de petit magasin) ouvert 24 h/24 et 7 j/7 toute l'année pour l'écrasante majorité. Le mot konbini viens de l'abréviation anglaise : convenience store.

Les konbini distribuent des produits de toutes sortes et pas bien plus cher qu'un magasin "normal" : alimentation, boissons, magazines, papeteries, produits ménagers, hygiène… Mais pas que ! Ils proposent aussi beaucoup d'autres services : photocopie, fax, réservation de spectacles ou d'hôtels, internet... Ils pourront même vous proposer de réchauffer la nourriture que vous achetez si vous voulez manger tout de suite !

Ces magasins marchent si bien et sont si pratiques qu'on en trouve régulièrement à chaque coin de rue dans les grandes villes, et ils sont même présents dans les petites villes et les zones rurales. Ce genre de magasins existent aussi aux Etats Unis, à quand la France ... ?!

30c46b6e

CONVENI-DRUG8

conbini

Sources : wikipedia, kanpai, japan hoppers

11 août 2015

La nourriture et les traditions du repas

Pourquoi j'aime le japon?... L'une des principales choses après la culture et le pays, est: La nourriture!

Leurs nourritures est juste tellement différente, bonne pour la santé, et MIAM. J'ai au jour d'aujourd'hui (l'expression qui fais débat), fondu pour tout repas japonais que j'ai déjà goûté. Bien sur, c'était dans un restaurant japonais en France. Car je ne suis jamais allée au japon, mais j'ai hâte d'y aller pour y goûter des choses faites à leurs façon et aussi d'autres repas impossible à trouver en France!

 

J'ai appris trois choses de part mes recherches sur les repas au Japon:

  1. Il n'y à pas d'ordres aux repas, ils peuvent très bien manger un dessert puis recommencer à manger du salée
  2. Leur petit déjeuner se compose d'algues, de poisson, de RIZ surtout, de soupe (miso par exemple), pleins de choses comme ça; ce n'est pas croissant/café, comme en France; ni oeuf/bacon comme en Angleterre
  3. Il y a beauuuuucoup de règles!

 

Les règles et coutumes de politesse à table sont très nombreuses, et il est mieux de les connaître avant de partir au japon!

  • On commence le repas par dire "itadakimasu" いただきます qui signifie littéralement "je reçois" il est mieux de mettre ces mains l'une contre l'autre et s'incliner légèrement, c'est une sorte de prière avant le repas
  • Durant le repas, il est bien vu de dire "oishii" おいしい qui veux dire que vous appréciez le repas, que vous le trouvez bon
  • En fin de repas, et pour faire comprendre que vous avez fini de manger, il faut dire "gochisôsama deshita"  ごちそうさまでした qui veux dire "merci pour ce repas"
  • Avant tout repas au restaurant, il y a une petite serviette enroulée sur le côté, il faut la prendre, s'essuyer les mains avec et la reposer bien pliée comme elle était, c'est juste pour le respect de la propreté
  • Ne pas lever l'assiette, toujours la laisser sur la table, par contre vous pouvez lever le bol à riz; nouilles et soupes
  • Manger le riz blanc, sans sauce dessus si vous l'avez commandé comme ça, ne rajoutez pas de sauce si vous l'avez demandé blanc c'est très mal vu!
  • Faire du bruit en mangeant des nouilles montre qu'on les apprécies (même si cette coutume fais débat et que certains trouvent ça malpoli au contraire)
  • Ne prenez pas quelque chose du côté opposé du plat mais ce qu’il y a devant vous.
  • Ne vous servez pas à boire vous même, servez quelqu'un d'autre, même si son verre est déjà remplis, rajoutez une petite goutte d'eau pour leurs montrer que vous avez soif, et ils vous serviront. Se servir soi-même est mal vu
  • Si vous êtes dans un restaurant et que vous ne parlez pas un mot de japonais, il n'est pas mal vu de seulement montrer le repas que vous voulez. Très souvent, il y a des images des repas sur les cartes, et mêmes des reproduction en plastiques dans les vitrines!
  • Une fois que vous avez choisis quelque chose, ne le reposez pas dans le plat si vous avez changé d'avis, gardez-le
  • On ne met jamais le riz des sushis dans la sauce, c'est le poisson sur le dessus que l'on sauce!
  • Dans un plateau de sushis, le gingembre ne se mange pas AVEC les sushis, mais ENTRE chaque sushis pour se laver la bouche

Il y a un tas de règles avec les baguettes:

  • Il ne faut jamais pointer des aliments ou des objets avec les baguettes, vous choisissez d'abord, puis vous prenez et vous y posez dans votre petite assiette avant d'y manger! N'y emmenez jamais du plat jusqu'à la bouche, c'est très mal vu!
  • Les personnes se servent chacune leurs tours, ne choisissez pas tant qu'une autre personne se sert
  • Ne pas trop hésiter en choisissant un morçeau cela donne l'impression que vous choisissez le meilleur bout et que vous laissez les moins bon aux autres
  • Ne plantez JAMAIS les baguettes dans le riz, cela rappelle l'encens des funérailles et pourrait fortemement choquer!
  • Ne croisez pas vos baguettes quand vous les posez, mettez les sur le repose baguettes
  • Ne JAMAIS passer d'aliments d'une baguettes à l'autre (rappel le rituel des funérailles)
  • Ne pas pousser ou mélanger les aliments dans son assiette avec les baguettes;
  • Ne pas pousser les plats avec ces baguettes
  • Ne pas lécher ces baguettes
  • Lorsque vous avez fini le repas, posez les baguettes à deux mains, sur votre assiette

箸の正しい使い方|How NOT to use Japanese chopsticks|Misako Aoki Kawaii Table manners|青木美沙子出演

Je crois que c'est tout; et c'est déjà pas mal! Si je me suis trompée quelque part ou qu'il manque des règles ou des détails, n'hésitez pas, les commentaires sont là pour ça! Je vous est mis une courte vidéos sous-titrés anglais qui rapelle toutes les règles.

 

La nourriture que je connais (et aime! ♥)

903970 Plateau de sushis, makis, temakis...

1410726512web_-_soupeSoupe miso, à base de tofu, d'algues, de dashi...

090708091835803375Riz Gohan, (gohan veux dire riz cuit en japonais, pour le riz cru on va dire kome) c'est du riz vapeur très cuit et très collant

maxresdefaultYakitori, brochette à base de poulet, boeuf ou autre

salade-wakameSalade wakamé, une petite algue à laquelle on rajoute des graines de sésame et de la sauce soja

SoupePouletNouillesCibouleGingembreCoriandre35 Bol de nouilles japonaise!

tempura Tempura, ici à la crevette; recouverte de chapelure et cuite en friture

 

Voilà voilà! J'espère que vous avez aimé cet article, si vous aussi vous aimez la nourriture japonaise, alors commentez!

 

Posté par Cassiel38 à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,