13 mai 2018

Grammaire JLPTn4

Bonjour !

Tout comme je l'avais fais ICI pour le JLPTn5, j'ai décidé de faire un code couleur et une liste de grammaire JLPTn4 (inspiré du site Kanpai et JLPTGo) et bientôt le n3 parce que la grammaire du n4 je la connais déjà vraiment pas mal comme vous allez le voir.. (ce qui ne veux pas dire que j'ai le niveau JLPTn4 pour autant, enfin, j'y suis presque mais pas encore, et je suis loin du JLPtn3...)

D'ailleurs ça faisais un bail que j'avais pas fais de liste ou de bavardages sur le JLPT, on va dire que c'est juste un moyen pour moi de me repérer dans mon niveau mais je ne le suis pas assidûment (j'ai mon propre programme), et je sais que le diplôme en lui même est très discuté et sujet à de nombreuses controverses.

Je pense peut-être passer le 3 ou le 2 quand j'aurais le niveau, juste pour dire d'avoir un diplôme prouvant aux japonais que je suis "apte". C'est plus facile pour trouver du travail après il parait ...

Enfin bref, là n'est pas le sujet !

Trêves de bavardages !

En orange : vu et compris, mais pas encore appris par coeur ; En vert : appris par coeur ; en Noir : pas encore vu. (toujours en romaji pour la facilité de la vie, même si je suis une contre-romaji à la base...)

  • ~Shi
  • ~Sou desu (apparence)
  • ~Sou desu (il parait)
  • ~Te miru
  • Nara
  • ~Ga hoshii
  • ~garu
  • Kamo shirenai
  • ~Tara dou desu ka
  • Shika ~nai / dake / nomi
  • ~Te oku
  • ~forme en yô/ô
  • Beki
  • Base verbale + Tsuzukeru
  • // + au
  • ~Te ageru/kureru/morau
  • ~Te itadakemasen ka
  • ~to ii desu
  • ~Te sumimasen
  • ~Saseru
  • ~Nasai
  • ~Ba/~reba
  • ~Te mo
  • ~Tara
  • ~Nakute mo ii
  • Mitai
  • ~Te shimau
  • Forme dico + to
  • ~Nagara
  • ~Ba yokatta
  • ~Te yokatta
  • Hazu desu
  • ~Nai de / zuni
  • Ka dou ka
  • To iu
  • ~Yasui / ~Nikui
  • ~Rareru
  • Amari ~nai
  • ~Te aru
  • ~Noni
  • ~No you na / no you ni
  • ~saserareru, aserareru
  • ~Koto ni suru, koto ni naru, koto wo kimeru
  • ~te bakari iru
  • ~te sashiageru, yaru
  • Toki ni
  • Rashii
  • Deha
  • Ni yotte, ni yoru to, ni yoreba, no iken
  • ki ni suru / ki ni naru

 

Certains sont vraiment inutiles, où on les croises que dans des livres mais je part du principe que si un japonais les sais, je dois les savoir ; donc j'apprends tout !

Désolé si il y a des répétitions ou des noms de formes pas très claires, comme je mixe deux sites c'est difficiles de s'y retrouver. Je fais surtout ça pour moi à la base !

Bon courage pour votre apprentissage !


07 mai 2018

30 verbes indispensables

Bonjour !

Aujourd'hui, je vous offre gratuitement 30 verbes absolument indispensables !

Pas besoin d'une intro de 35 lignes, on passe direct au vif du sujet !

 

  1. 付ける・付く [つける・つく] attacher être attaché Ex: リボンを髪に付ける [リボンをかみにつける] attacher un ruban dans ces cheveux
  2. 落ち着く [おちつく] se calmer  Ex : 落ち着いてください Calme toi s'il te plait
  3. 急ぐ [いそぐ] se dépêcher Ex : 急いで!Dêpeches-toi !
  4. 消える [きえる] disparaître
  5. 配る [くばる] distribuer (cartes, papier...)
  6. 借りる [かりる] emprunter
  7. 拭く [ふく] essuyer (sécher)
  8. 謝る [あやまる] s'excuser
  9. 例を言う [れいをいう] remercier
  10. 貸す [かす] prêter (louer)
  11. 持って起きる [もっておきる] garder(avec soi)
  12. 知らせる [しらせる] faire savoir, informer
  13. 落とす [おとす] faire tomber
  14. 分ける [わける] partager / séparer
  15. 渡す [わたす] passer (un objet)
  16. 取る [とる] prendre
  17. 乗り遅れる [のりおくれる] rater son train/bus
  18. 充電する [じゅうでんする] recharger (son téléphone, sa batterie) Ex : 電池を充電する [でんちをじゅうでんする] recharger sa batterie
  19. 返す [かえす] rendre (restituer)
  20. 引き出す [ひきだす] faire sortir, tirer Ex : お金を引き出す [おかねをひきだす] Retirer de l'argent
  21. 見つける [みつける] trouver/retrouver
  22. 血が出る [ちがでる] saigner
  23. 飛ぶ [とぶ] sauter
  24. 触る [さわる] toucher
  25. 咳をする [せきをする] tousser
  26. 翻訳する [ほんやくする] traduire
  27. 汗が出る [あせがでる] transpirer
  28. 盗む・盗まれた [ぬすむ・ぬすまれた] voler・a été volé (forme passive du verbe)
  29. 剃る [そる] raser Ex : 髭を剃りました [ひげをそりました] J'ai rasé ma barbe
  30. 噛む・噛まれた [かむ・かまれた] mordre・avoir été mordu (forme passive) Ex : 犬が噛まれた! J'ai été mordu par un chien !

Si vous voyez des erreurs ou que vous voulez rajouter des exemples, n'hesitez pas !

C'est tout pour aujourd'hui ! バイバイ!

04 mars 2018

Traduire des textes

Hello everyone !

Vous allez bien ? Moi au top !

Ne me demandez pas pourquoi, mais avant aujourd'hui, j'avais jamais passé le cap de travailler et de traduire des textes. Bon, il est jamais trop tard pour s'y mettre, non ?

Comment faire ?

J'ai acheté un cahier comme ça, j'imprime des textes en les c/c sur Word et en foutant un max d'espace entre les lignes pour noter tout ce qui est furigana, traduction de mots ou remarques. Donc je colle la feuille sur un coté, et traduit le texte de l'autre coté. Le tout au crayon de papier, toujours ; c'est plus simple si je me trompe et ça fais plus propre.

Pour l'instant j'ai traduit que deux texte (j'me suis fais corrigé le premier en le postant sur un groupe d'aide Facebook et j'avais tout juste, mais je vais augmenter la difficulté des textes que j'imprime petit à petit)

Aussi, pensez bien à varier les textes, mon premier texte viens du site NewsWebEasy qui comme le nom l'indique, est un site de News faciles (et qui à l'avantage d'avoir la version audio du texte, une fois que vous avez bien travaillé dessus, l'écoutez et le répeter est une bonne chose) ; mais j'ai aussi imprimé un conte pour enfant, une recette de cuisine, et autres textes divers et varié.

C'est bourré d'avantage, et ça valorise, parce qu'une fois qu'on à traduit le texte et qu'on le relis dans sa globalité, on se sens comme un pro à tout comprendre !

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o4_1280

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o2_1280

Petits bonus sur comment travailler le texte:

  • Commencer par écrire les furigana (si il n'y en a pas) et traduction de mots qu'on ne connais pas.
  • Lire le texte en entier (à voix haute si possible) avant de commencer à traduire.
  • Traduire phrase par phrase ; le japonais étant tout inversé, ne vous arrêtez pas à chaque virgule pour essayer de traduire, il faut avoir la phrase dans sa globalité, c'est très important, je me suis fais piégé dès ma première phrase traduite !
  • Ce n'est pas grave de se tromper dans la traduction, peut etre plus tard vous vous en rendrez compte, et à ce moment là, vous remarquerez que vous avez progressé ! Le plus important c'est surtout de s'imprégner de la tournure des phrases, comprendre la logique de la langue, et aussi apprendre des mots inconsciement (j'ai personnellement appris deux mots inconsciemment en traduisant mon premier texte : 政府(せいふ) le gourvernement, et けが, la blessure)
  • Surlignez les moments que vous ne comprenez vraiiiment pas, vous reviendrez dessus ; ou essayez de demander de l'aide sur des forums, à des amis etc.
  • Quand avez fini de traduire, posez vous des questions, comme "de quoi ça parle" "qui" "quand" "pourquoi" et aidez vous uniquement du texte japonais (pas de la traduction) pour répondre. (et répondez en japonais même, si ça vous chante)

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o1_1280

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o3_1280

Et voilà ! Si vous avez des sources de textes faciles et intéressant, faites tourner ! :D

18 février 2018

Neko no te

Bonjour tous le monde ! Vous allez bien ?

Il y a de cela presque un an, je vous parlais du 猫の手 Neko no te, un formidable livre de grammaire (avec écris "tous niveaux" dessus alors qu'il est très difficile)

Et bien depuis ce jour, je ne l'avais pas encore exploité, j'avais commencé par "50 règles essentielles" (que je n'ai pas encore fini)

Mais j'ai décidé de m'y mettre très sérieusement, et Dieu ce livre est magique.

DSC_0027

Je me suis acheté un petit cahier de brouillon, et je fais les leçons une par une dans l'ordre. Puis je me concentre vraiment pour faire les exercices. Une fois fais, je les corriges, et je me fais un code couleur pour en tirer une progression et apprendre de mes erreurs. Je surligne les kanji que je sais lire mais que je dois apprendre à écrire ; je souligne en violet le vocabulaire que je dois apprendre ; et je souligne en orange les tournures grammaticales que je trouve intéressantes.

C'est comme avoir un professeur pour nous corriger toutes nos erreurs ; et le fait d'écrire beaucoup et souvent les mêmes kanji me fais les apprendre.
D'ailleurs comme vous pouvez le voir, je fais pas mal d'erreurs encore.

Mon problème c'est que je sais des tas et des tas de tournures grammaticales mais je ne pense jamais à les utiliser (comme なる), et ici la correction fais office de rappel, comme "hey ici tu aurais pu utiliser ça" ou "cette partie de phrase va toujours à la fin" etc.

Si je continue comme ça je devrais m'améliorer sous tous les points (grammaire vocabulaire kanji)
Enfin... Sauf un seul, l'écoute. Donc comme toujours, je double ça avec énooooormément d'écoute. Et évidemment, je continue de suivre mon programme de vocabulaire en surplus de tout ça.

Chacun à une méthode qui marche pour soi, et j'ai vraiment l'impression que ces derniers temps, j'ai trouvé des méthodes efficaces pour moi.

D'ailleurs pour revenir au livre, il exploite un point important, le fait de séparer les mots littéraires et les mots plus naturel (dans une conversation) dans ces exercices. Par exemple un mot plus formel sera mis dans une phrase qu'on trouverais dans un journal ; et un mot plus naturel sera utilisé dans des phrases de conversation (avec des particules de fin en bonus).

 

Enfin voilà voilà, je retourne à mon étude du japonais ! また今度ね!

02 janvier 2018

Anki

Hellooooo

Je me suis rendu compte en faisant un article qui devais sortir avant celui là, que j'avais déjà évoqué Anki, mais que je n'avais jamais réellement expliqué ce que c'etait.

Alors voici un article dédié à notre cher Anki ! Qui au début je n'aimais pas tellement, avant de savoir m'en servir ...

Donc qu'est-ce qu'Anki ? Anki est un logiciel gratuit (même s'il existe une version payante) permettant d'apprendre et de réviser des flascard, grace à un système appelé SRS (space repetition system, ou système de répétition espacé en français) Un système qui se base lui même sur la courbe de l'oubli.

Évidemment, ce système ne marche que si on l'utilise tous les jours, puisqu'il se base sur vos réponse "correct, difficile, facile" etc pour décider de quand vous aller réviser la carte la prochaine fois afin qu'elle reste dans votre mémoire à long terme.

Vous pouvez y ajouter des images, du son, vous pouvez même essayer d'apprendre avec des phrases !

Le tout est de ne pas faire des paquets trop grand puisqu'il vous sera ensuite impossible de les réviser en entier en moins de 30 minutes, et 30 minutes devant Anki, c'est long ; surtout si il faut le faire tous les jours.

Voilà sur Anki, vous devriez y jeter un coup d'oeil, c'est gratuit et ça peux possiblement changer votre vie ! (je n'ai jamais échoué à apprendre des mots en utilisant le système SRS si ça peux vous pousser un peu plus à essayer...)

Bye !!

Anki-icon


05 août 2017

Ne faites pas ces 3 erreurs !

Bonjour lecteurs !

Aujourd'hui une petite liste d'erreurs que moi et certaines connaissances polyglote avons l'habitude de faire lors de l'apprentissage d'une langue. Faites attention à ne pas les faires, elles sont subtiles !

 

1 -Attendre avant d'apprendre par coeur...

...puis tout apprendre d'un coup. Je veux dire par là, ce que je fais tous le temps. Quand je me fais des listes de vocabulaire, j'attends d'avoir finir de la remplir avant d'apprendre, quite à ce que ça mette 3 jours. Quand je fais de la grammaire, j'attends de l'avoir bien écrit dans mon cahier au propre avant de l'apprendre, ou encore noter des tas d'information que je trouve dans des vidéos ou sur des blog et attendre je-ne-sais-quand avant d'y revenir... Enfin, vous voyez le principe. Le mieux ici est de foncer dans le tas. Ne pas attendre d'avoir finis truc pour commencer machin, mais apprendre là, tout de suite, au moment où l'information qui vous intéresse apparait sous vos yeux. Cela prends seulement quelques minutes et augmente considerablement vos connaissance sans gros efforts.

 

2 - Travailler passivement

Mettre en route un anime, une émission japonaise, ouvrir un livre, mettre en route une musique en support d'apprentissage et ... Juste écouter, juste lire. Ce sont des actions passives. Les 4 bases de l'apprentissage d'une langue sont Écouter, Parler, Lire et Écrire. Deux d'entres eux sont passives et les deux autres, actives. En lisant ou écoutant juste, vous ne faites que travailler passivement. Vous essayer d'assimiler des choses sans le pratiquer, sans même essayer de créer. Créer des phrases à l'oral, les mettres en ordre dans votre cerveau, les écrires, les lires à voix haute. Pratiquer, travailler.

 

3 - Se concentrer sur une seule chose à la fois

Troisième erreur fréquente, ne se concentrer que sur un type de sujet. ce que j'essaie d'exprimer ici, c'est les gens qui ne se concentrent sois que sur la grammaire, sois le vocabulaire, sois les kanji .... Alors que les uns complètent les autres.
Je sais aussi que chaque apprenant à une préférence niveau vocabulaire : verbes, noms ou adjectifs. Je suis plutôt noms, personnellement. Du coup je sais nommer tout un tas d'objets, sans savoir les décrire ou même exprimer les verbes d'actions qui vont avec. Voilà pourquoi il faut apprendre tout en alternant. Ne restez pas bloquer sur une seule chose.

Je voudrez avant de terminer cet article vous rappeler une dernière fois ce que je ne fais que répeter tout le temps : PRATIQUEZ !
Le tout n'est pas d'avoir le nez plongé dans les bouquins et de faire du par coeur, la théorie c'est bien beau, mais la pratique c'est bien mieux !

youni4

31 juillet 2017

Créer son propre livre de japonais

Bonjour tous le monde !

Depuis quelques mois déjà, j'ai décidé de me faire un livre de grammaire. J'ai pris un cahier, une petit couverture mignonne, quelques pages pour le sommaire, et c'est parti.

Dur de se lancer au début, j'ai arracher 2/3 pages avant de trouver la bonne mise en page. Maintenant je trouve ça INCROYABLEMENT PRATIQUE. Je recense ici tout ce que je suis sensée savoir (ou que j'ai vu, au minimum) et des leçons toujours à portée de main même en cas de coupure internet. Vu qu'aucun livre actuellement en vente ne propose ça, (ou alors pas assez complet à mon gout) alors je l'ai créé moi même !

C'est simple à mettre en place, il faut écrire le plus clairement possible, créer une structure qui se répète afin de bien se repérer peu importe quel leçon on cherche, et c'est bon. Pour ma part j'ai décidé de mettre un titre, une phrase ou deux sur la construction, et le reste se résume en exemple. Pour les informations, je les trouvent sur internet, ou plus rarement dans mes livres. Je cherche le point de grammaire en question sur internet, j'ouvre les onglets de pleins de sites différents, fais un résumé des infos, et je les recopies afin de ne me tromper nul part.

Si vous êtes plus créatif vous pouvez vous amuser à rendre ça plus esthétique, mais perso je ne veux pas perdre mon temps à faire des dessins ou des écriture jolies, c'est clair, net et précis !

Aller, à vous !

20170501_102905

20170501_102912

20170501_102928

20170501_102954

06 juillet 2017

Achats de livres #4

Entre nous, c'est surement les meilleurs livres que j'ai achetés jusqu'ici.

... bonjour tout le monde ! Encore des achats de livres, on va finir par croire que j'en fais la collection !
Aujourd'hui on retrouve deux livres de grammaire qui ne sont absolument pas pour les débutants, vous devez savoir lires les kana ; et absolument connaitre un minimum de grammaire ; les particules étant un minimum pour moi.

20170706_110213

Parlons du premier livre, Neko no te, qui malgré l'annonce "Tous niveaux" reste compliqué à saisir. Beaucoup de mots qui peuvent paraître compliqué pour certaine personnes tel que "mots démonstratif" "qualificatif" "forme suspensive"ou encore "circonstanciel" il va donc falloir réviser sa grammaire française avant de pouvoir y comprendre quelque chose. Le livre contient des kanji surmonté (parfois) de furigana et est complètement en noir et blanc.
A part ces petits point qui affirment que ce livre n'est pas là pour rigoler, on y retrouve des leçons complète, des tas de phrases française à traduire en japonais tout au long des leçons (attention il va falloir connaitre du vocabulaire), et des bilans basées sur les heures d'apprentissage et l'équivalent en années dans le cursus scolaire. Ce livre est absolument génial à mes yeux, pour tout ceux qui veulent s'appliquer. Pour le prix, c'est vraiment un bon investissement.

20170706_110221

20170706_110235

Deuxième livre, 50 règles essentielles Japonais. celui ci est plus simple dans sa construction. Une double page par leçons : une page leçon, une page exos. Basta. Déjà premier avantage, le papier glacé, qui fais vraiment livre d'école et qui donne envie de faire les exercices assidûment. Ensuite, c'est tout juste ce qu'il faut pour revoir depuis le début toute les particules et les règles basiques de grammaire. (sachant que ça passe aussi par les formes verbales, et jusqu'au conditionnel ou la nominalisation par exemple, ce qui est déjà moins pour débutant) Le livre est écrit en kanji surmonté de furigana aussi (attention cependant dans les correction il n'y a même pas de furigana), aucun romaji existant. Plus facile à aborder que Neko no te, mais cependant moins complet, et qui tout comme Neko no te demande un vocabulaire de base assez conséquent pour pouvoir faire les exos !

20170706_111115

20170706_111118

Mais je ne les regrettes pas, ni l'un ni l'autre, je les prends comme complément l'un à l'autre, ce qui est totalement personnel evidemment ! Je suis une fan de grammaire autant française que japonaise donc pour moi, ces livres sont absolument formidables. En tout cas, que vous appréciez ça ou pas, la grammaire est un pilier essentiel à l'apprentissage d'une langue, et ces livres sont justement un condensé de tout ce qu'il faut pour atteindre un bon niveau en grammaire. (je préçise bien en grammaire et pas en japonais, car c'est à coupler avec du vocabulaire et des kanji)

Conclusion : Je ne regrette pas ces livres, et j'ai hate d'augmenter d'un niveau grace à eux ! :D

02 juillet 2017

Apprendre les kanji #4 Les flash cards

Bon jour tout le monde !

Encore un nouveau numéro de "Apprendre les kanji" ! N'est ce pas super ? Les techniques pour les apprendres sont infini ! Bientôt on fera du saut à l'élastique dans un cascade habillé en canard depuis un avion conduit par Elvis presley, le tout en agrippant sa feuille de kanji !..... Blague pourrie mise à part (quoi que, ça se trouve ça marche super bien) , je veux aujourd'hui vous présenter une nouvelle méthode d'apprentissage. Les flash card.

Cela ne fonctionne pas seulement avec les kanji, mais avec tout ce que vous avez à apprendre, japonais ou non, kanji ou vocabulaire, peu importe.

flashcards

Le principe est simple, vous écrivez un kanji/vocabulaire d'un côté, avec si possible des mots utilisant les differentes lectures de ce kanji. Par exemple d'un coté vous aurez : 小さい、小学校、小屋 ; et de l'autre coté chiisai, shôgakkô, koya. Un mot de chaque lecture du kanji. Par contre ne mettez surtout pas 小 tout seul si il ne représente pas un mot. Ici c'est 小さい. Vous pouvez même (si vous avez) inclure des phrases exemples ou des images du côté réponse.

Mais les flashcards ne s'arrêtent pas là. Vous devez suivre un rythme préçis pour stimuler la courbe de l'oubli. Vous trouverez toute les informations sur internet car je ne suis pas une pro.... ou bien vous pouvez utiliser une application ou un logiciel qui fera tout pour vous, comme moi.

L'un des meilleurs sites de flashcard actuellement s'appelle Anki. (le nom viens de 暗記するanki suru, apprendre par coeur) Son avantage non considérable est que vous pouvez y ajouter du son !

Learning-Japanese-Anki

Chose à laquelle faire attention par contre : Ne pas trop remplir vos listes de mots, car les révisions deviendraient sans fin. Aussi, dans cette méthode vous n'apprenez pas l'écriture du kanji mais plutot ses lectures. A vous de choisir avec quelle méthode alterner, ou bien prendre le temps d'écrire les kanji en même temps que vous sortez vos flashcards.

Apprendre les kanji #1
Apprendre les kanji #2
Apprendre les kanji #3
Apprendre les kanji #5

15 mai 2017

Pronom démonstratifs

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, travaillons sur les pronoms démonstratifs !

 

En japonais, les pronoms démonstratifs se forment à partir de quatre bases,
qui sont こ- そ- あ- ど- (ko- so- a- do-).
Le こko est utilisé pour les objets près du locuteur(celui qui parle), そso pour les objets près de l’interlocuteur(celui qui écoute), et あa pour les objets loin des deux personnes. どdo est utilisé pour poser une question.

Voyons maintenant les principaux d'entre eux :

これ kore – ceci (près de moi)
それ sore – cela (près de vous)
あれ are – cela là-bas (loin de nous deux)
どれ dore – lequel ?

ここ koko – ici (là où je suis)
そこ soko – là (là où vous êtes)
あそこ asoko – là-bas (loin de nous deux)
どこ doko – où ?

こちら/こっち kochira/kocchi – par ici
そちら/そっち sochira/socchi – par là
あちら/あっち achira/acchi – par là-bas
どちら/どっち dochira/docchi – par où ?
Ici, こっち, そっち, あっち et どっち sont utilisés pour parler familièrement.

この kono - ce (ici)
その sono - ce (là)
あの ano - ce (loin de nous deux)
どの dono - quel ?

Mise en pratique :

Juste

  • Kono hon : ce livre (près de moi, à une distance qui fais que je peux le toucher)
  • kono hon wa : en ce qui concerne ce livre
  • kono hon wa kawaii : ce livre est mignon (en ce qui concerne ce livre, il est mignon)
  • kochira he dôzo : par ici je vous en pris (suivez moi/par là)
  • sono midori no pen ha watashi no desu : ce stylo vert est à moi (en parlant d'un stylo dans la main de l'interlocuteur)
  • eki wa doko desu ka ? La gare est où ?

Faux :

  • kore hon : celui ci livre
  • kono hon desu : en parlant d'un livre loin de soi (trop loin pour etre toucher)

Remarque : Généralement, lorsque l'on parle d'une idée ou d'un fait abstrait on n'utilise jamais le préfixe ko.

  • sono kangae ii desu ne ! Cette idée est bonne hein ?!

           

 

KOKO_SOKO_ASOKO

Si vous avez la moindre questions ou remarque, le section commentaire est à vous  ! Sur ce, また今度 !