01 mai 2017

Pourquoi Rikaichan/Rikaikun est dangereux

Hello tous le monde !

Nous allons aujourd'hui parler du module Rikaichan, ou Rikaikun pour les google chromer. C'est, comme dis dans l'article qui en parle, un module qui permet de connaitre la signification et les lectures de kanji, juste en passant sa souris dessus. Formidable me direz vous ! Et bien oui.... et non, en fait.

rikaichan_rikaikun

Le gros problème de Rikaichan/kun, est qu'il nous mâche tout le travail. Pas besoin de chercher, de passer du temps dessus les kanji (ce qui nous aide fortement au processus de mémorisation), on bouge notre souris, et pop, la traduction est là. Je met un point sur le fait de n'avoir écris que "la traduction" car la lecture, disons le, est complètement zappé par la plupart d'entre nous. Et oui, car nos yeux sont naturellement attirés par les lettres latines et vont donc - sans un petit effort de notre part - remporter toute notre attention jusqu'a en oublier la lecture du kanji : "peu importe, je voulais juste savoir ce que veux dire ce kanji, et maintenant je sais" Évidemment, moins on en fait, moins on a envie d'en faire.

Ce que j'explique là n'est pas forcément vrai pour tous, le point sur lequel je voulais appuyer en parlant de ça c'est que : Les kanji sont partout dans le japonais, alors autant essayer d'en apprendre/retenir un petit peu dès que possible. Tourner rikaichan off quand vous avez le temps de réviser et le remplacer par un dictionnaire de kanji comme kana to kanji ne vous sera que plus bénéfique. Pourquoi ? Parce que vous passerez plus de temps dessus (au moins 30 secondes ce qui est le temps minimum d'un début de mémorisation) vous apprendrez à reconnaître les clés et les radicaux des kanji, ce qui est incroyablement utile, et vous vous souviendrez des kanji que vous avez déjà vu !

Alors non rikaichan/kun, ce n'est pas le mal, c'est même hyper pratique si on s'en sers avec parcimonie et à bon escient. Je veux dire par là que si vous voyez un kanji inconnu, faites un minimum de travail dessus et posez vous les bonnes questions :

  • Dans quels contexte est-il utilisé et quelle peux etre sa signification
  • Quels sont ces radicaux, lequel pourrait-il être sa clé
  • etc

Avant de tourner rikaichan ON. Essayez de vous arretez, de regardez comment il s'écrit, bien évidemment ça deviendra vite chiant de faire ça sur un texte bourré de kanji mais arrêtez vous régulièrement sur des kanji au hasard.

Ou si vous voulez, autre façon de faire, utilisez rikaichan mais si le kanji vous intéresse et si vous le pensez utile, ou que vous le rencontrez souvent alors à ce moment passez du temps dessus. Et surtout, s'il vous plait, afin de ne pas devenir un illettré des kanji, n'abusez pas de ce module, aussi sublime soit-il !

C'est tout ce que j'avais à dire, maintenant à vous de vous arrêter et de vous demander quel utilisation vous faites de rikaichan/kun, et à vous de vous demander si vous pensez ne pas assez travailler vos kanji à cause de ça.

Sur ce , je vous laisse, à bientot !


01 février 2017

Achats de livres #2

Hello ! Je suis un peu à la bourre, j'avais oublié de vous partager ces livres que j'ai depuis quelques mois déjà !

Je pense que vous connaissez déjà celui-là ! Je me suis battu pour le trouver, je veux dire, pas cher. Je l'ai trouvé à un magasin de livre, je leur ai demandé de me le commander. Il coutait 40€ mais j'ai fais preuve d'astuces et j'ai demandé à mon p'tit frère qui est encore au lycée de me prêter une carte qu'il a (et que tout les étudiants ont) et qui lui permet de rendre les livres d'écoles moins cher pour les étudiants. Ça m'as fais 8€ de réduction !

Ce livre est littéralement la bible des kanji (comme dirais Julien Fontanier). J'ai ici la 6ème édition, et puis, rien à dire dessus, des tonnes de personnes en ont déjà parlé, je pense que vous connaissez !

20170201_095049

20170201_095106

Second petit livre, un livre d'exercices et de rappel de grammaire. Il ce lis comme un bloc note.

20170201_103712

20170201_103719

La page du haut présente brievement la leçon ,

20170201_103732

Et la page du bas propose des exercices dont les corrigés sont en fin de livre. Clair, simple, précis. Ce genre de livres n'apportent pas de réels leçons de grammaire poussées, mais des rappels, il faut donc compter sur un autre livre pour compléter la mini-leçon si on ne connais pas encore le point abordé.

Ce livre demande de savoir lire les kana.

20170201_103735