24 mars 2018

Apprendre les bushu par coeur c'est UNE BONNE METHODE

Bonjour !

Quoi ?... Euh, en effet, je me suis enflammée dans le titre.

Il y a fort longtemps, je vous parlais d'une technique d''apprentissage des kanji qui consistait à apprendre par coeur toute les clés.

Ainsi que d'une méthode pour créer des histoires à bases des clé des kanji

Depuis l'article, je n'avais jamais appris moi-même les bushu 部首(c'est l'hopital qui se fout de la charité (et je sais pas si cette expression était bien placée))

MAIS j'ai récemment fais importer ce petit livre pour enfant de Amazon.jp, et j'ai finalement appris les bushu. Petite présentation du livre ; qui s'appelle je crois :

部首でおぼえる漢字プリント

Donc il y a deux livre et des "flashcard" on va dire.

Les livres sont séparés en années d'école, donc les kanji qu'on apprends pendant les 3 premières années d'école primaire, puis le deuxième tome va de l'année 4 à 6.

24713

L'intérieur se présente comme ça, c'est répartis en "thème" donc thème des humains, thème de la nature, thème des animaux ; chaque thème à une couleur qui corresponds aux flashcard. On a des case pour recopier les kanji qui contiennent le bushu, et des phrases avec les différentes lectures des mots. Par contre évidemment, pas de traduction française.

24709

24710

Voici un petit aperçu de tout les kanji qu'on peux travailler, avec une photo de l'explication.

24711

24712

Et ici les flashcard, on ne vois sur le recto que le bushu. Puis quand on les retourne, on a ゆらい qui explique ce que représente le bushu, et いみ qui explique la signification générale du kanji. Par exemple pour 日 on a en ゆらい : 太陽(たいよう) qui signifie le Soleil, l'astre. Le bushu 日 (qui est ici aussi un kanji)  représente le soleil. Mais en いみ on a 太陽やひにち soleil et date/jour ; pour expliquer qu'on utilise ce kanji pour les jours, la journée, les dates, en plus de parler du soleil. Vous suivez ? C'est compliqué à expliquer mais c'est en fait d'une grande logique.

24714

DSC_0305

Entre parenthèse les variantes des bushu

DSC_0306

Une fois retournée, on retrouve la lecture principale du bushu, et les kanji qui comportent ce bushu (tout les kanji affichés sur les cartes sont présent dans le livre du coup) et triés par années. Ils sont par contre sans lectures et sans traductions, voilà pourquoi je met le mot flashcard entre guillemet depuis tout à l'heure ; c'est plutot un mémo/résumé finalement.

DSC_0307

En conclusion

Ce livre est super pour ceux qui connaissent déjà un minimum les kanji. Etant donné qu'on a aucune traduction, il vaut mieux apprendre les bushu à partir de mot que l'on comprends un minimum. Donc pas pour les purs débutants en la matière ; vous allez perdre trop de temps à essayer de comprendre chacun des caractère existant dans le livre. Je rappelle que c'est un livre pour apprendres les bushu et non pas les kanji à la base (même si on fini par apprendre des kanji)

Les "flashcards" peuvent sembler ne servir à rien mais elles sont en fait un excellent moyen d'avoir sous les yeux tout les bushu et pouvoir se tester à les reconnaître ; le but n'est pas de deviner tout les kanji qui sont au verso ni de répeter par coeur les parties ゆらい et いみ , mais de connaître la signification française de la clé (donc en fait oui, いみ, mais en français par contre) et de savoir l'écrire surtout. C'est grace à ça que vous allez savoir différencier tout les kanji même ceux qui se ressemblent le plus (comme 間 ; 聞 , 閉 , 開 ou 遠 , 速 ou encore 王 , 玉 , 主) et surtout de pouvoir les re-écrire très facilement (et les apprendre aussi).

Conclusion de la conclusion

Un petit plus absolument pas indispensable, mais très amusant et pratique pour ceux qui veulent avoir un livre de plus sur leur étagère à livre de japonais (si tant est que vous en aillez une).

Apprendre les bushu est un super moyen d'apprendre les kanji !!


04 mars 2018

Traduire des textes

Hello everyone !

Vous allez bien ? Moi au top !

Ne me demandez pas pourquoi, mais avant aujourd'hui, j'avais jamais passé le cap de travailler et de traduire des textes. Bon, il est jamais trop tard pour s'y mettre, non ?

Comment faire ?

J'ai acheté un cahier comme ça, j'imprime des textes en les c/c sur Word et en foutant un max d'espace entre les lignes pour noter tout ce qui est furigana, traduction de mots ou remarques. Donc je colle la feuille sur un coté, et traduit le texte de l'autre coté. Le tout au crayon de papier, toujours ; c'est plus simple si je me trompe et ça fais plus propre.

Pour l'instant j'ai traduit que deux texte (j'me suis fais corrigé le premier en le postant sur un groupe d'aide Facebook et j'avais tout juste, mais je vais augmenter la difficulté des textes que j'imprime petit à petit)

Aussi, pensez bien à varier les textes, mon premier texte viens du site NewsWebEasy qui comme le nom l'indique, est un site de News faciles (et qui à l'avantage d'avoir la version audio du texte, une fois que vous avez bien travaillé dessus, l'écoutez et le répeter est une bonne chose) ; mais j'ai aussi imprimé un conte pour enfant, une recette de cuisine, et autres textes divers et varié.

C'est bourré d'avantage, et ça valorise, parce qu'une fois qu'on à traduit le texte et qu'on le relis dans sa globalité, on se sens comme un pro à tout comprendre !

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o4_1280

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o2_1280

Petits bonus sur comment travailler le texte:

  • Commencer par écrire les furigana (si il n'y en a pas) et traduction de mots qu'on ne connais pas.
  • Lire le texte en entier (à voix haute si possible) avant de commencer à traduire.
  • Traduire phrase par phrase ; le japonais étant tout inversé, ne vous arrêtez pas à chaque virgule pour essayer de traduire, il faut avoir la phrase dans sa globalité, c'est très important, je me suis fais piégé dès ma première phrase traduite !
  • Ce n'est pas grave de se tromper dans la traduction, peut etre plus tard vous vous en rendrez compte, et à ce moment là, vous remarquerez que vous avez progressé ! Le plus important c'est surtout de s'imprégner de la tournure des phrases, comprendre la logique de la langue, et aussi apprendre des mots inconsciement (j'ai personnellement appris deux mots inconsciemment en traduisant mon premier texte : 政府(せいふ) le gourvernement, et けが, la blessure)
  • Surlignez les moments que vous ne comprenez vraiiiment pas, vous reviendrez dessus ; ou essayez de demander de l'aide sur des forums, à des amis etc.
  • Quand avez fini de traduire, posez vous des questions, comme "de quoi ça parle" "qui" "quand" "pourquoi" et aidez vous uniquement du texte japonais (pas de la traduction) pour répondre. (et répondez en japonais même, si ça vous chante)

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o1_1280

tumblr_p52bif6haT1t0hwe6o3_1280

Et voilà ! Si vous avez des sources de textes faciles et intéressant, faites tourner ! :D

31 juillet 2017

Créer son propre livre de japonais

Bonjour tous le monde !

Depuis quelques mois déjà, j'ai décidé de me faire un livre de grammaire. J'ai pris un cahier, une petit couverture mignonne, quelques pages pour le sommaire, et c'est parti.

Dur de se lancer au début, j'ai arracher 2/3 pages avant de trouver la bonne mise en page. Maintenant je trouve ça INCROYABLEMENT PRATIQUE. Je recense ici tout ce que je suis sensée savoir (ou que j'ai vu, au minimum) et des leçons toujours à portée de main même en cas de coupure internet. Vu qu'aucun livre actuellement en vente ne propose ça, (ou alors pas assez complet à mon gout) alors je l'ai créé moi même !

C'est simple à mettre en place, il faut écrire le plus clairement possible, créer une structure qui se répète afin de bien se repérer peu importe quel leçon on cherche, et c'est bon. Pour ma part j'ai décidé de mettre un titre, une phrase ou deux sur la construction, et le reste se résume en exemple. Pour les informations, je les trouvent sur internet, ou plus rarement dans mes livres. Je cherche le point de grammaire en question sur internet, j'ouvre les onglets de pleins de sites différents, fais un résumé des infos, et je les recopies afin de ne me tromper nul part.

Si vous êtes plus créatif vous pouvez vous amuser à rendre ça plus esthétique, mais perso je ne veux pas perdre mon temps à faire des dessins ou des écriture jolies, c'est clair, net et précis !

Aller, à vous !

20170501_102905

20170501_102912

20170501_102928

20170501_102954