12 juin 2017

Et les Japonais, ils en pensent quoi de kun-yomi On-yomi ?

皆さんこんにちは!

La dernière fois, je suis tombée sur une vidéo qui expliquait la lecture on yomi, kun yomi.

Vous savez, la lecture kun yomi : la prononciation des mots par les japonais, avant que les kanji ne soient là.
Et la lecture ON yomi, aussi appelé sino-japonaise ou lecture chinoise : la lecture des kanji et des mots par les chinois ; repris par les japonais une fois les kanji arrivés (et katakanisé).

onyomikunyomi-445x430

Aujourd'hui nous n'allons pas parler de comment et quand utiliser l'un ou l'autre, mais nous allons étudier ce que les japonais en pensent. Oui car c'est ça qu'il m'est venu à l'esprit quand je regardais cette vidéo. Est ce que les japonais se disent "on yomi c'est la lecture de Chine" ? Et bien en fait, il paraîtrait que non ... De source à 85% sûre, les japonais voient ça de manière différente.

Afin de se donner une base de compréhension, voyons les kanji ensemble !

訓読み Kun yomi s'ecris comme ceci. 読み yomi signifie lecture. 訓 kun quant à lui signifie enseignement, précepte. Il n'est jamais utilisé tout seul. ...Bon en fait, sur ce cas la traduction des kanji ne vous apporte rien de concret. Mais pour faire clair, pour les japonais, kunyomi signifie un peu le "titre" du kanji. Comme le titre d'un livre. Quand ils parlent d'un kanji en particulier comme pour expliquer à quelqu'un quel kanji pour son prénom, ils utilise la lecture kun des kanji ; qui est en fait beaucoup moins fréquente que ON-yomi. Kun-yomi est la façon dont il se réfèrent à un kanji.

 

音読みTravaillons maintenant sur ON-yomi. 読み vous connaissez, mais qu'en est-il de 音 ON ? Vous l'avez peut-être vu dans 音楽 ongaku, musique. Oui, 音 signifie Son. Littéralement, On-yomi signifie lecture du son, bruit. C'est la façon dont les kanji sonnent entre eux, dans un groupe.

Prenons donc un exemple.

音楽 ongaku. Ce kanji 音 est ici avec un autre kanji 楽 qui signifie agréable. Sa lecture de son, donc le son qu'il fais quand on le lis dans un groupe est おん. Mais, imaginons un dialogue. Un professeur demande à la jeune Minako d'écrire Ongaku. Mais la pauvre ne se souvient plus quel kanji pourおん (ce qui est très peu probable, mais imaginons) est ce qu'elle dois utiliser 温 qui se prononce ON aussi en ON-yomi ? Ou ce ON là : 音 ?

Il y a tellement d'omonyme en on-yomi que si ils sont tout seuls ils sont indifférenciable. Mais si on utilise le nom du kanji, son titre, おとOTO dans ce cas préçis, alors il n'y en a qu'un seul et unique : 音 Oui, celui ci. Le ON que Minako recherchait. Son professeur lui dira alors 音のオンです "c'est le ON de OTO"  autrement dit : c'est le ON du mot OTO.

Exceptions : Les seuls exceptions aux noms des kanji, c'est les chiffres ; auxquels on se référera toujours en utilisant la lecture ON. Ichi, ni, san ....

 

J'espère que maintenant ça sera clair à vos yeux, maintenant que la compréhension vous à gagnée, je vous laisse ouvrir votre livre de kanji et regarder la lecture on et kun, puis, dans les exemples de mots, comptez combien d'entre eux utilisent la lecture ON lorsqu'ils sont en groupe de kanji.

Amusez vous bien ! またねー!

 


18 mai 2016

Les kanji, explication avec un dessin !

Salut à tous !

Je ne sais pas pourquoi, mais je pensais aux kanji, et j'ai imaginé expliquer ça dans notre langue, qu'est-ce que ça donnerais en gros ? Et bien voilà, je vous ai fais un petit dessin pour vous expliquer très simplement à comprendre les kanji, et que ce n'est pas si débile/compliqué que ça !

Là, imaginons qu'on ai un kanji appelé "maison" et qui ressemble à un carré avec une porte. Maintenant, imaginons que l'on associe maison avec "chapeau" , et bien si l'on met les deux à côté on reconnaîtra bien l'idée du chapeau de la maison, donc le toit !

Maintenant un deuxième exemple. Si l'on associe maison avec "peur"... La peur dans la maison... ouais, on peux bien reconnaitre que ça exprime une maison hanté, un lieu hanté ! Et on ne va pas dire "maison peur" ça ne veux rien dire, on va dire "maison hanté" !

20160514_101554

Bien entendu, vous vous doutez bien que tous ces dessins ne sont pas des vrais kanji mais seulement des idées exprimé pour l'explication.

Si on pousse la chose un peu plus loin, on peux bien se douter que pour dessiner "rêve" ou "courage" ce n'est pas évident, alors ça donne des kanji un peu abstraits. Il faut réussir à se faire des mnémotechnique, mais ça je vais bientôt en parler dans un article que je prépare.

Dernière chose, pour eux c'est un peu différent car au lieu de dire "toit" ils vont dire les deux lectures des mots mais en chinois  (c'est la lecture sinojaponaise ou on-yomi qui s'utilise la plupart du temps lors de kanji composé, mais pas toujours, il faut donc mieux apprendre par coeur quand l'utiliser) donc imaginons que nous c'est pareil en anglais, maison + toit deviendrais "houseroof". J'espère que vous suivez, si ce n'est pas le cas alors ne vous embrouillez pas et oubliez ahaha !

Voilà, bisous à tous !