20 juillet 2017

La forme en ~て ça sers à quoi ?

皆さんどうも!

J'ai reçu récemment une question d'un ami qui apprends le japonais et qui ne comprenais pas l'utilisation de la forme en -te. Cela m'as donné l'idée d'en faire un petit article. En fait la forme en -te s'utilise seule uniquement pour la forme familière de -te kudasai (voir dessous), autrement, elle est la connexion à différente forme verbale, et même si ça peux parraitre difficile pour certain, c'est un passage obligé à un moment ou un autre. Puis c'est tellement un outil pratique qu'il vaut mieux le faire au plus vite !

Voici quelques formes grammaticale qui utilisent -te :

te kudasai : faire une demande polie (sans kudasai, cela se transforme en demande familière/presque de l'imperatif, Exemple : 見て見て ! mite mite ! --> Regarde regarde !)
te kureru/ageru : donner quelque chose/rendre un service
te morau : recevoir quelque chose et en être reconnaissant
te iru : etre en train de faire
te aru : parler d'une action déjà complètement fini
te wa ikemasen : l'interdiction
te mo ii : demander l'autorisation
te shimau : avoir un regret pour quelque chose ou faire quelque chose complètement
te miru : essayer / essayer pour voir
te etc ... ...

maxresdefault

 

N'hésitez pas à prendre note de cette liste ci dessus et faire des recherches sur internet. Ils sont tous autant utilisé et pratique les uns que les autres. Chacune d'entre elle apportera sa touche d'émotion et de naturel à votre japonais.

Sur ce, がんばってね!


05 mars 2016

La forme familière (ou neutre)

Bonjour tous le monde,

Ceci sera la dernière leçon reprise du site Kanji link, si vous voulez en apprendre plus sur la forme en TE, la forme volitive ou potentielle , je vous recommande fortement d'aller sur cette page.

Voilà, commençons directement cette lonnnngue leçon.

 

Il faut savoir que la forme familière sera utilisée avec ces amis ou sa famille. Par contre il ne faut ô grand jamais l'employer en parlant à son patron ou même des inconnus car cela passera pour un grand manque de respect!

La forme affirmative familière

La forme positive familière n’as pas besoin de trois pages de leçons, puisqu'elle est obtenue en utilisant directement le verbe à l'inaccompli : Iku, nomu, taberu…

Exemples

  • kaimono ni iku ([je] vais aux courses)
  • eiga o miru ([je] regarde un film)
  • benkyō suru ([j'] étudie)

 

La forme négative familière

Groupe 1

La forme négative familière du groupe 1 ressemble à la forme polie, sauf qu’il faut monter de 2 lignes, pour transformer la terminaison U en A. Puis vous pouvez rajouter NAI ない

 

fgh

Exemples

読む (yomu - lire) La terminaison de ce verbe est MU む. Il suffit de chercher む dans le tableau et de monter de deux ligne : む devient MA ま, ensuite on rajoute ない  読む (yomu) devient 読まない(yomanai)

読まない veux dire la même chose que 読みません (yomimasen), mais en plus familier.


Exceptions / ! \

  • Tous les verbes qui finissent avec le hiragana う : Logiquement ça devrait devenir A あ ,mais en fait ça devient WA わ.

Exemple avec le verbe 言う (iu - dire) : う devient わ.  言う (iu) devient 言わない (iwanai) et non pas ない (ianai)

  • La 2nd exception ne s’applique qu’à un seul verbe : ARU ある (être, exister, avoir). C’est un verbe beaucoup utilisé pour dire « il y a… ». Selon la règle RU る devrait devenir RA ら. Mais ある est une exception qui devient tout simplement  ない à la forme négative.

 

Groupe 2

Les verbes du groupe 2 finissent toujours en る précédé de E ou I. A chaque fois que l’on veut conjuguer un verbe du groupe 2 à la forme négative familière, la terminaison る disparait, puis on rajoute NAI ない.

Exemple:

寝る (neru - dormir) : J’enlève る et rajoute ない  :  寝る (neru) devient 寝ない (nenai)

 

Groupe 3

Les deux verbes irréguliers : する(faire), et くる(venir) : Comme ils sont irréguliers, il n’y a pas d’autres choix que de les apprendre par cœur.

  • する devient SHI し + ない
  • くる devient KO こ + ない

Exemples

持って来る (motte kuru - apporter) くる devient こ, puis on rajoute ない :  持って来る (motte kuru) devient 持ってこない (mottekonai)

 

Résumé :

Groupe 1 : U  --> A + ない

Groupe 2 : On enlève RU る et on rajoute ない

Groupe 3 : する devient  し + ない

                 くる devient こ + ない


 

Forme familière négatif passé

La forme négative passé suit exactement les mêmes règles que la forme négative. Il suffit simplement de remplacer ない par なかった (nakatta)

Exemples :

分かる (wakaru -comprendre) devient 分からなかった (wakaranakatta - je n’ai pas compris)

 

Forme familière affirmative passé - Forme en TA

Celle ci est un peu moins simple et demandera encore un peu de temps et de concentration. Faisons le plus succinct possibe. Déjà je vous recommande d'aller voir la vidéo "la forme en TE" sur le lien en haut de l'article. Non je ne me suis pas trompée, c'est bien la forme en TE que je voulais écrire. Pourquoi? Et bien car la forme en TA et en TE se conjuguent de la même façon, excepté que le TE et DE deviennent TA et DA. Avant de vous perdre plus que ça, allons-y :

 

Groupe 1Le groupe 1 se sépare en plusieurs sous-groupe. Pour chaque groupe, il faut enlever la syllabe et y rajouter une autre terminaison :

U う
TSU つ  ----> tta った
RU る

NU ぬ
FU ふ ----> nda んだ
MU む

KU く ----> ita いた (exception いく (aller) devient いった)

GU ぐ ---->ida いだ

SU す ----> shita した

Exemples :

あそぶ (asobu) -->  あそんだ (asonda) Je me suis amusé

かく (kaku) -->  かいた (kaita) J'ai écris

 

 

Groupe 2 : Pour le groupe 2, RU る disparaît et on rajoute TA た

 

Groupe 3 : Et enfin le groupe 3 :

  • する devient し + た
  • くる devient  き + た

 

Voilà pour la forme familière. Comme dis en début d'article, c'est la dernière leçon-écrite reprise des vidéos de kanji link que je ferais. J'espère que ça vous aura aidé à mieux comprendre, entrainez vous bien, et à bientôt!