06 janvier 2018

Mise en pratique de mes objectifs

Bonjour tous le monde !

Ahhh j'en ai essayé des méthodes pour réussir à tenir sur la longueur sans finir par procrastiner ....

Je suis passé par tout noter dans un agenda (que je finissais toujours par oublier d'ouvrir)

Suivre un livre au programme et au vocabulaire déjà mis en place (en finissant toujours par sauter la moitié des pages ou arreter car j'avais déjà appris, ou que la notion de grammaire ne m'interessait pas)

Ne pas avoir de programme et me dire que j'apprendrais au feeling (et ne juste rien faire du tout car je ne sais jamais sur quoi m'atteler ni où çà va m'amener)

Et maintenant, je vous présente une nouvelle méthode, celle que je vais utiliser pour mon objectif Janvier-Avril ! (il y a beaucoup trop de parenthèse dans mon article)

J'ai donc fais un système de planning sur 14 semaines, donc environ jusqu'au 1er Avril, et j'ai noté chaque jour exactement quels mots et quels révisions faire.

24918

tumblr_p1xb67e4VX1ttovvko1_1280
(nous pouvons donc voir sur la gauche une magnifique carte de Tokyo ramené du Japon)

 

Voilà ce que ça donne une fois terminé. Je n'ai accroché que 4 d'entre car sinon ma chambre qui est déjà bien envahie de poster se retrouvait vraiment inondée ...

Voilà comment je vais fonctionner (je note en détail si vous voulez faire pareil) :

  • Chaque jour, entre 2 et 4 nouveaux mots sont donnés à apprendre.
  • Les apprendres le matin, les rentrer dans Anki le soir (ça c'est selon mes horaires de boulot, mais après vous faites comme vous voulez)
  • Laisser Anki gérer le SRS et les révisions
    /!\ Faire Anki tous les jours !
  • Observer les kanji du vocabulaire, leurs clé, leur radicaux etc avant ou après les avoir entrer dans Anki

 

  • S'avancer sur les jours qui viennent est autorisé
  • Pour chaque jour fait, mettre une croix sur la case
  • Pour chaque jour oublié, reporter les mots à un autre jour et ne pas faire de croix

Bonus : Essayer de trouver des phrases qui utilisent les mots appris et noter leurs utilisations.

Je m'autorise parfois un vendredi toute les deux semaines environs où je n'apprends rien, mais où je fais juste anki , et le dimanche est un jour de grammaire.

Voilà ! Je ferais un autre article en avril pour vous dire si j'ai tenue la distance !

A bientot !


23 août 2016

Apprendre les kanji, #2 Se créer des histoires

Bonjour ! Aujourd'hui article pour apprendre les kanji selon une autre méthode !

Nous sommes tous d'accord pour dire que les personnes qui commencent l'apprentissage de la langue japonaise se heurtent tous au même mur : les kanji.
En effet, ils présentent plusieurs facteurs les rendant difficiles à apprendre :

  • Ils possèdent plusieurs prononciations et plusieurs sens
  • Il en existe plusieurs milliers, dont environ 2000 à connaître pour avoir un très bon niveau.
  • Beaucoup se ressemblent

Tous ces éléments peuvent effrayer, mais c'est bien normal ! Les personnes qui vous disent qu'apprendre les kanji c'est amusant et facile se trompent ! Je ne dis pas qu'on ne peux pas aimer apprendre les kanji, mais c'est extrêmement long et fastidieux !

MAIS, il existe heureusement plusieurs astuces permettant de faciliter l'apprentissage, et de lever un peu le poids que l'on ressent en voyant la masse de travail.

Ce que je recommande à toute personne souhaitant apprendre les kanji, c'est de commencer par repérer les clefs (bushu en japonais). Une fois que vous connaissez les clefs, vous pouvez commencer à apprendre les kanji en vous créant des petites histoires basées sur les clefs. Un exemple concret, le kanji 始める hajimeru, a gauche on a la femme 女, on a aussi à droite le kanji du socle 台. en partant de là, on peux se dire que c'est une femme avec un bébé sur une table, le bébé désignant le commencement d'une vie. Hajimeru signifie commencer.

D'autres petites astuces non négligeables :

  • Commencez par apprendre les kanji qui vous seront utiles. Par exemple, si vous partez en voyage, il est surtout utile d'apprendre les kanji de noms de villes, de nourritures etc, voici un article dessus : 110 kanji pour se débrouiller au Japon.
  • Un des meilleurs moyens d'apprendre à lire les kanji, reste encore de lire des kanji (noooon ?). Par là, j'entends : lire des livres (manga, romans) jouer à des jeux en japonais... Prenez un dictionnaire, électronique de préférence, et accumulez vos connaissances ! 
  • Et surtout, ne vous précipitez-pas ! En apprendre trop d'un coup n'aura que deux effets : un mauvais apprentissage qui ne tiendra pas la durée, et un dégoût d'apprendre. Apprenez à votre rythme, mais pas plus.

kanjis

Les Japonais et les kanji

Une petite anecdote qui tend à prouver que le système des kanji est trop compliqué et tend à être obsolète : les Japonais ont de plus en plus de mal à les apprendre.

Il faut dire que c'est un travail immense pour les enfants japonais, mais à cela, on peut également rajouter le fait que l'on est actuellement dans l'ère numérique. Combien de jeunes Français écrivent en mode “je roule ma tête sur le clavier” ? Imaginez maintenant le même phénomène, mais au Japon … pas terrible hein ? Du coup, de moins en moins de Japonais arrivent à écrire correctement avec autre chose qu'un ordinateur.

Mais alors, pourquoi ne changent-ils pas leur système d'écriture ? Je dirais qu'il y a deux raisons principales :

  • Ça aurait de grosses répercutions sur le pays pendant plusieurs années, chose qu'il est difficile à caser dans un agenda à notre époque …
  • La langue japonaise est composées de beaucoup trop d'homophones (mots se prononçant de la même façon), les hiragana seuls ne sont donc pas suffisants.

La chose a pourtant été envisagée, mais, à mon avis, ce n'est pas demain que ça aura lieu. Il va donc falloir continuer à galérer, malheureusement.

 

Merci à la personne qui m'as aidée à écrire cet article, c'est un style d'écriture un peu différent du mien, mais tout aussi intéressant à lire je trouve ! En esperant que ça vous ai aidé ; また今度!

 

Apprendre les kanji, #1
Apprendre les kanji, #3
Apprendre les kanji #4
Apprendre les kanji #5

05 mai 2016

La quantité au détriment de la qualité ?

皆さん今日は!

Il y a peu de temps, je suis tombée sur un article en anglais parlant de l'apprentissage du japonais, et dont le titre était très exactement : Pourquoi la quantité, pas la qualité, te rendra fluent en japonais. Voici le lien (d'ailleurs c'est un très bon site si vous comprenez l'anglais) --> Why Quantity, Not Quality, Makes You Fluent In Japanese.

Mais si vous n'êtes pas très fort en anglais, alors j'aimerais beaucoup vous traduire quelques passages et exprimer mon avis sur la question. (J'ai fais une traduction assez approximative donc si certaines phrases ne veulent pas dire grand chose où ne sont pas totalement en accord avec la version anglaise, c'est normal et je m'en excuse.)

 

{Apprendre les kanji

  • Qualité: Pour chaque kanji, vous apprenez toutes les significations et lectures, et vous apprenez aussi à écrire la satanée chose. Avec vos précieuses mains. "Il y a toutes ces infos importantes, et je pense qu’il est essentiel de tout apprendre, au cas où." Ceux qui apprennent par la « qualité » vont apprendre comme ceci, un par un par un, et ça va probablement prendre un bout de temps.
  • Quantité: A la place de tout apprendre, vous apprenez le strict minimum, comme ça vous pouvez vous dépêcher d’apprendre le prochain kanji. Dans les cas extrêmes, ça implique seulement d’apprendre la signification du kanji et c’est tout. Généralement, on a des gens qui apprennent seulement une lecture et une signification.

Vous laissez tomber beaucoup d’informations en apprenant avec la méthode “quantité” plutôt que celle de la “qualité”. Mais, il y a une chose marrante que je peux remarquer, élève après élève après élève : le plus ils connaissent de kanji, le plus facile il sera pour eux d’apprendre le prochain kanji. Il y a de nombreuses raisons à ça et je ne vais pas trop détailler, mais l’expérience engendre de l’expérience. En coupant le surplus (supprimer les lectures et significations les moins importantes ; et l’écriture du kanji) vous finissez avec beaucoup plus de kanji « appris » pour un même délai.

C’est important parce-que vous avez besoin de beaucoup de kanji pour être capable de lire le "vrai japonais". Pensez de cette façon. Disons que vous lisez des textes japonais (un blog, un site de cuisine, un livre, un manga, etc…) et vous tombez sur un mot composé de plusieurs kanji. Si vous ne savez pas déjà les significations des kanji, vous avez à chercher leurs lectures, mais aussi la signification/lecture du mot. Ce ne sera certainement pas un niveau +1 (plutôt un +4). Ça veut dire que c’est un trop haut level pour vous pour le comprendre naturellement. Mais, disons que vous tombez sur le même mot mais vous savez déjà les significations et les lectures des kanji qui composent le mot. Tout ce dont vous avez besoin est de regarder la signification du mot parce-que vous savez déjà le lire. Aussi, la signification du mot est en relation avec les significations des kanji qui le compose. Ça devient quelque chose comme un +1. Ou mieux, vous devinez la signification du mot en vous basant sur les significations des kanji. Sans avoir à regarder nulle part vous connaissez la signification du mot. Ça devient alors un « +1 facile »

C’est sûr, vous pouvez faire ça aussi en misant sur la qualité. Mais, les opportunités pour que ça arrive chutent dramatiquement. Lire en japonais et avoir à chercher 75% des kanji/mots sur la page est une expérience vraiment frustrante. Mais si vous prenez la route de la « quantité » avec les kanji, vous êtes certifié que vous aurez à faire ça beaucoup moins souvent. Avec la quantité viens la qualité.}

J'aimerais faire une petite pause ici et émettre un avis. C'est clair, je pense que la personne à raison ici, et j'aurais dû faire comme ça depuis le début au lieu de me concentrer à retenir tant de choses si parfaitement pour chacun des kanji ; néanmoins, je pense que le fait de passer outre l'écriture et l'entrainement écrit est une mauvaise idée. Le fait de l'écrire encore et encore vous aide à le graver dans votre mémoire et le reconnaître parfaitement. Il y a tellement de kanji ressemblant - comme 力 et 九 人 et 入 話 et 語 聞 et 間 大 et 犬 動 et 働 - qu'il est indispensable pour moi de savoir les écrire trait par trait, afin de ne pas les confondre. Se baser seulement sur le visuel, c'est idyllique. Certes ça marche pour certains kanji (que j'ai moi-même appris seulement au visuel comme 私 猫 雨...) Mais pour la plupart des autres kanji ça ne marche pas. Vous allez avoir vite fais de les oublier ou les confondre. C'est le seul point que j'aurais à reprocher, car tout le reste me semble parfaitement vrai. Passons au paragraphe suivant.

 

{Réviser avec des phrases

Maintenant, voyons l’étude des phrases. L’idée ici est que vous utilisiez des phrases pour réviser / améliorer votre japonais. Vous les lisez et vous les traduisez. […]

  • Qualité : Vous passez beaucoup de temps sur chaque phrase. Vous essayez d’apprendre et de mémoriser chacun des mots. Vous vous assurez que chaque point de grammaire est su à la perfection avant de passer à la phrase suivante.
  • Quantité : Vous ne passez pas tant de temps que ça sur chaque phrase. Vous regardez la grammaire du mieux que vous pouvez. Vous regardez les mots aussi. Mais, si vous restez bloqué vous ne vous en inquiétez pas. Vous essayez de rester à votre niveau ou légèrement au dessus. Les parties qui ne sont pas à votre niveau, vous les passez.

La chose importante ici et que vous passiez rapidement à autre chose. Vous ne vous souciez pas de retenir chaque mot. Si ça reviens assez souvent vous commencerez à vous en souvenir, après tout. Si vous êtes dans le bon niveau, étudier avec des phrases est une excellente façon d’avoir beaucoup de « +1 » à votre niveau. La partie difficile est d’accepter l’idée que « C’est ok pour passer à autre chose. Rapidement. »

La bonne chose avec ça c’est que vous commencerez à voir des exemples, cette dernière chose n’étant possible que si vous vous concentrez sur la quantité. Voir 500 phrases au cours d’un mois (quantité) est bien différent que de voir 500 phrases au cours d’un an (qualité). Dans ce dernier cas, les exemples deviennent trop dispersés pour remarquer quand vous restez trop de temps sur une phrase.

 […]

Les kanji et les phrases sont juste un couple d’exemple. Si vous pensez au japonais de cette façon, vous allez voir que c’est vrai partout où vous allez regarder. Si vous voulez être bon à l’oral… alors, vous devriez probablement parler. Beaucoup. Puis encore plus. Ne vous bloquez pas à vouloir être parfait, parce-que ça va vous ralentir (et vous rendre effrayé de parler). Ça marche aussi pour la lecture, l’écriture, l’écoute, et tous les autres aspects de l’apprentissage du japonais. Pensez à là où vous avez des difficultés maintenant. Est-ce que ça a quelque chose à voir avec le fait que vous vous arrêtiez à la qualité plutôt qu’à la quantité ?}

Et bien, pour ma part, la réponse est oui. Pour les kanji du moins. Je m'evertue à apprendre chacune des lectures et des significations des kanji ; mais aussi à vouloir dire ou écrire des phrases parfaite (quitte à rester dessus plus de 10 minutes) . Cet article a mis le doigt sur ce qui ne va pas dans mon apprentissage. Ce qui bloque et me ralentit grandement. Maintenant, j'aimerais essayer de me concentrer plus sur la quantité.

A part ça, il semble qu'il n'y ai rien à rajouter, le texte est complet.

Je me répète mais ce site est une mine d'or si vous savez comprendre l'anglais. https://www.tofugu.com/

Sur ce, je vous souhaite un bon apprentissage, et j'espère que cet article vous as plus ! 

またね!

 

 

16 mars 2016

Apprendre les kanji, #1 Le par coeur

Bonjour tous le monde !

Aujourd'hui un article qui va vous aider ! Je vais vous donner mes conseils et mes techniques pour apprendre les kanji ! Bien sur ce n'est que personnel, après c'est à vous de trouver le rythme qui vous va le mieux, mais je pense que ça peux vous inspirer !

Il y a un pleins d'avantages à lire les kanji mais le suivant est surement le principal : On peux lire tous les textes japonais. Et les comprendre. Même sans furigana. Et on peux aussi écrire en japonais.

Et tout ça c'est cool !

Astuces pour apprendre les kanji

Pour commencer, l'achat d'un livre sur les kanji. C'est la base. Sur internet vous ne trouverez jamais de site assez bon, puis le fait d'être sur ordinateur va vous déconcentrer, vous serez tenté de partir sur votre site préféré, en un clique c'est fais, et hop vous oubliez vos kanji... Non, faites le à la bonne vieille méthode, achetez un carnet à pages blanches, prenez crayon ou stylo, et achetez un livre sur les kanji. Comment reconnaitre un bon livre? Il vous informera : les différentes lectures du kanji ; l'ordre de tracé ; les clés de chaque kanji ; le nombre de trait ; et aussi si vous voulez mais c'est facultatif : les différents palier/niveau auquel il correspond. Je vous conseille de favoriser un livre où les lectures sont écrites en kana plutôt qu'en romaji, ça vous aidera à vous familiariser. Je n'ai pas beaucoup d'exemple, il parait que le Kanji to kana est super car il recense tous les kanji, mais il est très cher et difficile à trouver. Pour ma part j'ai le kanji kakitai. Il ne montre que 600 kanji mais c'est largement suffisant pour mon niveau, et je suis très contente de ce livre.

Une fois tous le matériel acquis, prenez 20 minutes par jour (ou tous les deux jours si vous avez besoin de temps pour bien assimiler) où vous vous poserez seul au calme, vous, votre livre, votre cahier et votre stylo. Prenez les kanji dans l'ordre du livre. Le rythme idéal et entre 2 à 6 kanji à chaque fois selon votre mémoire et votre motivation. Plus de 6 vous risquerez de les mélanger ou de les oublier. Après si vous avez une excellente mémoire, vous pouvez toujours tester, mais vaux mieux y aller doucement.

Prenez le premier kanji, regardez bien sa fiche, lisez tout, les mots exemple s'il y en a, les différente lectures, la/les signification(s) du kanji... Puis prenez votre cahier et recopiez le selon l'ordre des trait donné par votre livre. Dessinez le plusieurs fois, sans regarder, jusqu'à ce que ça devienne un automatisme. Puis essayez de répéter les différente lectures et la signification du mot. Puis passez au suivant.

talk-300x218

Une fois que vous avez fais tout vos kanji ; admettons que vous avez décidé d'en apprendre 4 ; une fois les 4 vus et que vous savez les dessiner ; relisez les différentes lectures et essayez d'apprendre par coeur. Pour la lecture sino-japonaise (ou on-yomi) il est toujours bien de s'aider d'un mot exemple.

[Si vous avez vraiment une mauvaise mémoire, vous pouvez éventuellement oublier la lecture sino-japonaise et n'apprendre que la lecture purement japonaise (ou kun yomi) + la façon dont le kanji se dessine et sa signification ; Vous allez apprendre la lecture on-yomi automatiquement par la suite, à force de le voir dans vos lecture (même si ça sera plus long). A vous de voir.]

Le lendemain, prenez 2 minutes, revoyez vos kanji en les dessinant dans votre cahier tout en répétant à voix haute les lectures et la signification. (il faut que votre mémoire travaille, alors dans votre cahier, n'y dessinez que le kanji, rien d'autre, afin que la révision sois plus efficace, que vous ne lisiez pas) Normalement si vous avez bien appris, ça devrait se faire tout seul ! Si c'est le cas, vous pouvez passer aux 4 suivants.

Chaque matin, revoyez vite-fais les 4 kanji appris la veille. Puis en fin de mois par exemple, essayez de revoir tous les kanjis appris un par un afin de voir si vous vous en souvenez. Si ce n'est pas le cas, pas de panique, retournez à la page du kanji en question et relisez, ça vous reviendra tout seul.

Le but n'est pas de savoir réciter tous les kanji par coeur attention, mais bien de savoir le lire si vous le voyez, d'où le principe de les dessiner à part dans un cahier (en plus de vous entrainer à l'ordre des tracés).

 

Apprendre les kanji demande beaucoup de patience mais chaque jour est un nouveau défi, un nouveau kanji, plus difficile encore, plus utile aussi, et je trouve ça passionnant ! Accrochez vous, vous avez là tous les conseils pour réussir !

  • Les dessiner (et savoir le faire selon le bon ordre des traits)
  • Apprendre les lectures (kun et on-yomi) et la signification
  • Les revoir le lendemain puis passer aux suivants

Et surtout : Ne pas trop insister (ne pas les revoir tous les jours par exemple, une fois appris, on les laisse, on passe aux suivants ; et en fin de mois on fais le bilan, si vous vous en souvenez, c'est qu'ils sont enregistré dans votre mémoire à long terme, en d'autre terme : c'est gagné ! Si vous ne vous en souvenez plus ce n'est pas grave, revoyez tous les kanji oublié et réapprenez les ! Au fil du temps vous verrez que vous vous en souviendrez définitivement !

 

Apprendre les kanji, #2
Apprendre les kanji, #3
Apprendre les kanji #4
Apprendre les kanji #5

 

Des questions? Une explication que vous n'avez pas compris? Les commentaires sont là pour ça alors n'hésitez pas !